AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kazuko Yoshiayama

Aller en bas 
AuteurMessage
Kazuko Yoshiyama

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1
Where are you? : Behind you !
Cheese !!!!!!! :
F.B.G cheese!!! :
Date d'inscription : 30/05/2009

MessageSujet: Kazuko Yoshiayama   Sam 30 Mai - 20:41

¤¤ Carte d'étudiant(e) ¤¤

Nom :Yoshiyama
Prénom :Kazuko
Age : 19 ans
Orientation sexuelle : Hétéro!

Personnage prédéfini ? : non
Personnalité de l'avatar : Elsiha Cuthbert

En quel année êtes vous ? : 5ème année
En quel section? Générale
De quel club êtes vous membre ? : football
Quel poste occupez vous ? : membre

¤¤ Biographie ¤¤

Famille :

L'histoire de sa famille est assez compliqué. Tous ont les yeux bridés, les cheveux nois, la peau un peu jaune et sont asiatiques, enfin japonais. Sauf Kazuko. Elle a les yeux en amande, les cheveux blonds, et la peau blanche. Serait-il possible qu'elle ait des gènes de "blancs" ? Oui, car tout cela est dû à un ancêtre qui était américain, et qui aurait fait un enfant avec une japonaise sans se marier. Avant la grossesse, Cette fille s'était ensuite marié avec un Yoshiyama. Personne n'était au courrant pour cette histoire. Car par chance, le bébé qui fut né avait les couleurs asiatiques.
Pour revenir à la famille de Kazuko, le père est président d'une entreprise. La mère s'occupait d'une boutique de fleurs. Du moins que l'on peut dire de la famille Yoshiyama, c'est qu'ils sont riches.

Histoire : (10 lignes)

C’est dans cet hôpital que je suis née. A saint Johana. C’est dans cet (horrible) endroit que ma mère avait connu le plus beau jour de sa vie, en mettant au monde les plus belles créatures qui ont existé : Moi, et ma sœur. Mais hélas, elle avait donné sa vie, pour que l’on puisse en revanche, vivre plus longtemps qu’elle.
Je dis toujours « Ma » ou « mes »… employant la première personne du singulier, au lieu de celle du pluriel. Car c’est Ma vie ! La Mienne ! Et à personne d’autre !
De toute façon, je n’ai pas partagé longtemps mon berceau avec ma sœur. Quelques semaines après ma naissance, mon père étaient couverts de dettes. Ils n’avaient pas assez d’argents pour nourrir trois bouches. Mon père dut à regret, abandonner l’un de ses enfants. Et c’est ma sœur qui fut « l’heureuse » gagnante. Ils la mirent dans une famille d’accueil. A la suite, il fit comme s’il n’avait eu qu’une enfant. Moi ! Ils brûlèrent les dossiers de naissance de ma sœur, enlevant toute trace de son existence dans cette famille.
Mes parents vivaient dans une jolie demeure. Que dis-je ? C'était un somptueux château. Ils descendaient tout les deux d'une grande lignée de sang-pur, riche. Ils descendaient même d'une famille royale: celle de la grande reine d'Espagne. Ils aimaient la magie noire, et ils en éprouvaient une passion.
Un soir, alors que notre servante rentrait de congé de vacances (qui dura un mois) pour avoir rendu visite à un parent malade et s’occuper de lui, mon père n’était pas content. C’était un soir d’orage, et la pluie tombait à grosse gouttes, et martelait les carreaux. On avait encore les moyen de ce payer une servante. Cette personne ne recevait qu’une mince obole. Le dû qu’elle réclamait, était très minime.

Flash back :
- Vous êtes en retard !
- Oh... Je suis... désolé...
- Vos excuses ne serviront à rien. La nourice est déjà revenue.
- Vous voulez dire... Que l'enfant est déjà né ?
L’homme acquiesça en souriant. Un sourire paternel.
- Ooooh, j'en suis vraiment navré ! Je monte toute de suite aider madame !
La femme remonta le bas de sa robe, et monta quatre à quatre les marches des escaliers. Elle frappa à la porte de la chambre.
Une voix douce et aigu, lui permit d’entrer.
Elle découvrit une jolie femme aux cheveux blonds bouclés, allongée dans un lit à baldaquin, avec des draps en satin blanc. A ses côtés, dormait un adorable poupon qui suçait son pouce. La femme fit un sourire maternel à l’enfant.
La dame encapuchonnée s'excusa encore de son retard Elle s'assied sur le rebord du lit, un peu plus loin du bébé. Elle lui demanda comment elle l'avait appelé.
- Angelina.
- J'espère qu'elle apportera un peu de prospérité dans cette humble famille...
- Oui, je l’espère… En attendant, laissons-la dormir, avait ajouté Mrs.Trinity.
La dame se releva pour aller fermer les lourdes teintures rouges qui servaient de volet. La nourice s'endormi aux côtés de son enfant.

Puis je grandis, sans savoir que j’avais une sœur, au nom d’Angèle. Dans mon entourage, je ne voyais que le mien qui se répandait et répétait en écho. Il n’y avait que moi qui existait. Je me croyais unique au monde. Et je ne savais pas que mon physique était départagé…. Alors que la froideur et la morosité avait tant envahi cette maison obscure, j’ai été comme un petit rayon de soleil, qui apportait la joie de vivre. Je faisais le bonheur de ma famille, et de mon voisinage.
Sauf, mon père. Selon lui, tout était de ma faute. C’était moi qui était responsable de la mort de sa femme, et la perte de sa fille. Pour que moi, je puisse vivre heureuse. Même si je ne le savais pas... Mon père s'était remarié. J'aimais beaucoup cette femme au nom de Narcissa, car elle me ressemblait en quelque sorte. On avait le même caractère, les mêmes goûts, les mêmes passions. J'avais du profond respect envers elle. Pour dire, je l'aimais. C'était sûrement la seule personne avec qui je faisais preuve de gentillesse...

Un soir, tandis que j’étais assise par terre dans le salon, une poupée dans les mains, père était accroupi par terre, devant moi. Il réparait un objet qu'il avait cassé. Ma belle-mère était malade, en ces temps-ci.
- Papa ? Disais-je soudainement. Ne me dis pas que Narcissa va mourir ?
Il se retourna d'un air ennuyé.
- Ne dis pas de bêtises. me dit-il simplement.
Mais je savais que c'était faux. Qu'il se passait quelque chose. Et que cela le perturbait. J'ignorais qu'il repensait encore à sa première femme. Il n'avait pas oublié son premier et véritable amour .Il souffrait énormément de sa perte, et de celle de son deuxième enfant. De moi, il s’en fichait en quelque sorte. Il aurait presque préféré que ce soit moi, qu’on mette dans une famille d’accueil...
Néanmoins, j’étais une fille capricieuse, et exigeante. Je réclamais toujours des nouvelles tenues, ou de nouveaux jouets.
Ce qui était drôle, c’est que chaque fois qu’on rentrait dans ma chambre, j’étais toujours devant un miroir. Soit entrain de me faire des grimaces, soit entrain d’essayer des coiffures ou des poses qui m’iraient à ravir. J’étais constamment entrain de m’admirer, chaque fois que je me regardais dans une glace.
Mais j'étais également un garçons manqué ! J'aimais courir partout, grimper dans es arbres, monter sur les toits, et le sport. J'adorais le foot et la gymnastique !
Plus tard, quand j’eus mes quinze ans, ma belle-mère tomba gravement malade. Son état s'était aggravé. Et elle mourut. Lorsque je vis son corps mort, enterré dans la poussière… Je retins mes larmes. Alors que ce que je resentais au fond de moi était désastreux. Cette sensation d'avoir perdu de nouveau quelqu'un...
A force de larmes retenues, voici ce que je suis devenue. Une femme froide et sans scrupule…


¤¤ Physique ¤¤

Apparence :

Ce qui se remarque le plus chez Kazuko, ce sont ses cheveux blonds. Ils sont un peu ondulés, et retrombent souvent le long de son dos. Elle a de jolies yeux verts pétillants. Elle a le regard glacial, et parfois hautain. Mais ses yeux peuvent réfléter une chandelle de joie, comme ils peuvent refléter des étincelles de colère. C'est assez impressionants quand elle s'énerve car son regard est glacé, et electrique en même temps. Elle a des sourcils blonds épilés, de grosses joues mignones qui font penser à des joues de bébé. Elle a un petit nez, et de belles lèvres bien dessinées. Ses dents sont blanche et bien alignés. Sa peau blanche s'harmonise bien avec ses cheveux blonds. Elle arbore une silhouette bien féminine et très élancée. Elle est si sexy ! On se demande si elle n'est pas mannequin, malgré qu'elle mesure 1m76.

Style vestimentaire : (3 lignes)

Kazuko est une jeune fille qui s'habille très à la mode. Slim, jupe, robes, hauts ultra tendance, chaussures à talons.... Malgré qu'elle est quand même un garçon manqué, elle ne porte pas de jogging (sauf au foot bien évidemment), et garde une coquetterie. Elle aime les couleurs vives, mais elle aime aussi celles qui sont sombres. Ils lui arrive donc de porter du noir. Et même des vêtemets en cuir..... so sex ! En bref, elle aime mettre un peu de tout, tant que ça lui va bien...

¤¤ Psychologie ¤¤

Caractère : (5 lignes)
Son caractère ? Justement, parlons-en.... Mmmh.... Que dire ? Entre un cochon et^un âne. Voilà ce qu'elle est. L'asiatique s'énerve vite, et souvent pour un rien. Très moqueuse, et narquoise.... Et têtu comme une mûle !
Kazuko est une demoiselle capricieuse , sournoise et très égoïste. C'est également une personne narcissique et peut devenir une vraie peste quand elle le désire. Elle est vaniteuse et imbue d' elle-même. Elle est très très froide. Quand on la voit ou on lui parle, on a l'impression d'avoir un vrai bloc de glace devant soi.
La japonaise est très lunatique, et à souvent des sautes d’humeurs.
Attention à ne pas l’énerver ! Où elle devient une véritable éruption volcanique !
Elle n' aime pas les messes-basses et l' hypocrisie. C' est pour ça que elle est très directe avec les gens. Elle n' hésite pas à dire ce qu' elle pense, même si la vérité blesse...
Du courage, et de l'audace... elle n'en manque pas... Elle peut être tout à fait insolente, et bien condescendante. Orgeuilleuse, arrogante, et a une grande confiance en soi.
Quand à ses qualités.... Bonne chance pour les trouver !
Malgré sa coquille solide, un coeur sensible bat à l'intérieur....


Hobbies : Foot, gymnastique, musique, shopping, danse....

¤¤ Informations personnelles ¤¤

Adresse MSN : désolé, mais je ne la donne pas....
Adresse du blog : www.lenitarium.skyrock.com
Relations de votre personnage :

¤¤ Vous ¤¤

Pseudo : Lenny
Age : 15 ans
Comment avez-vous découvert le forum ? : sur Tenshi No Créa'
Votre avis sur le design : *bave* subliiime !!!
Fréquence de connexion : 2/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namato Shun
°*Section Scientifique*°
°*Section Scientifique*°
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2607
Age : 29
Where are you? : SoRa GaKuEn
L'âge de votre perso : 19 ans
Humeur : Super!
Cheese !!!!!!! :
F.B.G cheese!!! :
Fiche d\'admission ! : Ma vie?!
Date d'inscription : 21/01/2009

Feuille de personnage
Club: Football
Relations:
Autres: Nada!

MessageSujet: Re: Kazuko Yoshiayama   Ven 5 Juin - 1:28

Le forum est un peu mort pour pas dire complètement T_T
Mais bon jte valide quand même xD

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Kazuko Yoshiayama
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kabau Seijin Kazuko [100%]
» Can you free me from this world {PV Kazuko}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sora Gakuen :: Hors RP :: °*Fiches d'admissions*° :: °°Fiches validées°°-
Sauter vers: